Addict aux Michokos

Il y a des sucreries qui vous rappellent des évènements bien précis, des souvenirs d'enfance ou des "rituels" familiaux".

Pour moi, les "Michokos" sont associés aux séances de cinéma avec mes parents et ma grande soeur où juste après les publicités, l'ouvreuse déambulait dans la salle à la lumière tamisée avec sa panière remplie de confiseries. Oui, je sais, je vous parle d'un temps que les gens de 20 ans ne peuvent pas connaître....

 

Bref les Michokos nous collaient aux dents et au palais durant les premières minutes du film. Souvenirs, souvenirs...

 

Et bien tout ça a refait surface, lorsque pour Noël ma soeurette m'a offert (parmi une foule de trucs très sympas qui feront l'objet d'un autre article) ce petit clin d'oeil culinaire hommage à ce délicieux bonbon caramélisé.

 

Ni une, ni deux, un petit tour chez Monsieur Carrefour et nous voilà armés pour la recette simplissssssssssssssssime  des cookies aux Michokos.

Le plus rigolo dans la recette (et le plus long car votre imagination peut alors vous emmener loin, très loin) c'est de "dépioter" les 20 michokos nécessaires pour faire les cookies.

 

 

[Un poisson? Tiens pourquoi un poisson? Aurélie, au secours je suis possédée...]

Bon une fois que vous avez fini de jouer, vous pouvez vous lancer dans un remake de "massacre à la tronçonneuse" version chocolatée.

Vous battez 125g de beurre demi sel en pommade puis vous ajoutez 100 g de cassonnade. Après quoi vous ajoutez 200g de farine et un oeuf battu.

 

Vient alors le moment sacré des dés de Michokos à jeter négligemment dans votre robot.

Et là on s'approche de la fin, on mélange, on fait des tas, on écrase sur du papier cuisson et on enfourne 13 minutes à four chaud (180°C).

 

 

Et...

...on...

...mange....

....vite son premier cookie michoko avant que les petites mains de la maison ne terminent l'assiette...

 

Merci à qui?......

 

Merci Karine pour le cadeau... La prochaine fois, on t'en laisse, promis!

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Elodie (jeudi, 29 décembre 2011 22:25)

    huuum ca m'a l'air bien bon ! pas la peine de poser la question : il n'y en a plus ?!

  • #2

    ferraz (vendredi, 30 décembre 2011 19:50)

    Effectivement l'assiette s'est vidée en trente seconde mais on garde la fin du sachet de Michoko lors de ta prochaine venue...