Non mais!

Depuis début septembre, toute la petite famille a repris le chemin de l'école et même si chaque rentrée se ressemble, celle-là avait un petit goût particulier car notre aîné quittait l'école élémentaire pour faire ses armes au collège. 

Lui tout excité à l'idée de passer ce cap, sa mère,  moins à l'aise à "digérer" ce cap!

 

Au bout de 3 semaines, tout est toujours génial pour notre pré ado qui a une affection toute particulière pour le self et qui nous détaille chaque soir avec appétit ce qu'il a mangé à midi.

 

Jusque là, nous partagions d'un oeil amusé et le sourire en coin les conversations gourmandes de notre enfant mais la semaine dernière le voilà qui nous dresse le tableau du dessert parfait et sacré qu'il vient de découvrir le jour même : Les "Iles flottantes du self"

 

Depuis 11 ans que ce petit bonhomme mange du "fait maison" avec du pain "fait maison", des gâteaux "fait maison", des yahourts "fait maison", du nutella "fait maison", de la pâte d'amande "fait maison", des pitch "fait maison" et j'en passe, le voilà qui nous balance un " j'ai jamais mangé un truc aussi bon!"

 

 

Trop c'est trop, on va voir si les Iles flottantes de maman sont meilleures que celles d'une restauration de collectivités ( pour qui j'ai beaucoup de respect attention....)

 

 

Economie du moindre effort, on sort le Kenwood et on laisse les blancs monter tranquillement.

 

Quitte à faire du bruit, on sort aussi le bon vieux Moulinex et on bat les jaunes et le sucre jusqu'à ce que le tout blanchisse.

 

On gratte la gousse de vanille dans le lait et la crème (astuce de notre ami Patrice : mettre moitié lait moitié crème fraîche, c'est meilleur pour les hanches!)

 

On chauffe le mélange crème lait et on le verse sur les jaunes en remuant. Puis on remet le tout à chauffer pour faire épaissir un peu.

Une autre astuce (que vous connaissez peut-être) de ma belle-maman, faire sécher les gousses grattées et les placées une fois sèches dans un pot rempli de sucre semoule. Vous obtenez du sucre vanillé pour aromatiser vos yahourts.

 

Puis on prépare un caramel que l'on place au fond d'un moule dans lequel on verse les blancs d'oeufs fermes que l'on enfourne couvert à four chaud pendant 20 bonnes minutes.

Et voilà le résultat après avoir passé la crème anglaise au frigo et retourné les blancs d'oeufs afin que le caramel se retrouve dessus.

 

Verdict lors de la présentation du plat le soir-même à table...

Notre pré-ado était très content et il a même admis que c'était meilleur qu'au self! 

 

Non mais!

Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    plas (mardi, 11 octobre 2011 22:39)

    tu fais cuire tes blancs au four, à la lyonnaise ?

  • #2

    PhiL (samedi, 15 octobre 2011 17:38)

    Hugo je t’emmène au MacDO
    TonT

  • #3

    ferraz (lundi, 17 octobre 2011 21:34)

    Pour la cuisson des blancs, je ne savais pas que c'était à la lyonnaise! Honnêtement, j'ai une préférence pour les blancs pochés à l'eau bouillante mais c'est plus long...

  • #4

    dutal...de Lyon (lundi, 14 mai 2012 00:05)

    les blancs je les poche dans le lait, puis aprèe j'utilise le lait pour faire la crème...
    Le petit a raison, quand il y a des oeufs à la neige au self j'en prends toujours...c'est le meilleur des desserts qu'on nous propose...mais rien ne vaut les desserts de sa maman!

  • #5

    ferraz (lundi, 14 mai 2012 19:01)

    Merci pour l'astuce, j'essaie dès que l'envie (du petit) lui reprend!